Amis gamers, vos PC peuvent sauver des vies
Innovation

Amis gamers, vos PC peuvent sauver des vies

UNICEF

Vous ne croyez pas à la blockchain, vous ne voulez pas entendre parler de crypto-monnaie et vous pensez que l’e-sport n’est pas du sport ?

Si oui, alors vous pouvez d’ores et déjà changer de page et aller voir un autre article ici ou .

Si au contraire, vous observez ces phénomènes avec les yeux d’un(e) père/soeur/ami.e énamouré.e et bienveillant.e, alors cette nouvelle campagne va vous combler.

 

Gamechaingers, c’est l’histoire de la première collecte de fonds gratuite et « indolore ». Indolore car en ces temps économiques troubles, les associations humanitaires voient les dons en cash diminuer comme peau de chagrin et les donneurs traditionnels se rétracter pour faire face aux aléas de leurs vies. Au-delà du financier, les dons en nature ou en temps sur la base du volontariat procurent une aide au combien utile à des milliers de nécessiteux grâce au travail de nombreux bénévoles dans les tissus locaux.

Oui mais voilà, que se passe-t-il quand le local se trouve à des centaines de kilomètres de distance, qu’il est littéralement en ruine (ou sous les bombes) et qu’il n’y a plus d’énergie disponible pour des populations sensibles comme … des enfants en Syrie ? Dans ces cas, là, peu d’autre alternative que de s’appuyer sur une aide extérieure et des dons financiers.

Heureusement, depuis 1998, une nouvelle forme de monnaie est née, adossée à une technologie de stockage et de transmission d’information, appelée blockchain : les crypto-monnaies. Les 2 moyens d’en obtenir : en acheter avec du vrai argent (à un taux fluctuant) ou … en miner, c’est-à-dire utiliser un peu de la puissance informatique des cartes graphiques de nos ordinateurs pour authentifier les différentes transactions opérées sur la blockchain et récupérer en échange une petite compensation dans la crypto-monnaie désirée.

C’est l’idée de cette campagne, faire le jour sur une nouvelle forme de don : le don de puissance informatique. L’inconvénient, c’est qu’il faut de grosses capacités informatiques, en l’occurrence, de grosses cartes graphiques pour miner sans endommager les machines. L’avantage c’est qu’il existe une immense communauté de gens qui possèdent les machines adéquates en plus d’être jeunes, activistes et ultra soudés : les GAMERS !

Comme l’indique les chiffres de notre campagne,  ils ont été plus de 980 à répondre à l’appel de l’UNICEF sur chaingers.io et à prêter leur puissance informatique … entre 2 parties bien-sûr !

Merci les e-sportifs !

UNICEF
Client depuis 2018

BETC PARIS

Voir aussi